KAISERZEIT

KAISERZEIT

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
KAISERZEIT

Collectionneurs ou historiens amateurs , c'est ici que se retrouvent les passionnés de l'Allemagne impériale et de son armée .

Le Deal du moment : -80%
Batterie externe à induction Samsung avec ...
Voir le deal
9.99 €

    Les essais de remplacement du Blücher Sâbel 1811

    Bronsart
    Bronsart
    Admin

    Date d'inscription : 23/09/2013
    Messages : 806
    Age : 73
    Localisation : Hainaut

    Les essais de remplacement du Blücher Sâbel 1811 Empty Les essais de remplacement du Blücher Sâbel 1811

    Message  Bronsart le Mer 8 Avr - 11:30

    Bonjour à tous ,

         Le sabre de cavalerie "Blûcher" M1811 symbole du redressement de la Prusse écrasée par Napoléon est devenu une icône pour les collectionneurs qui l'identifient à la bataille de Waterloo ,ce qui est parfaitement justifié , mais aussi aux charges de cavalerie de 1870 , ce qui l'est beaucoup moins , et pourquoi pas à certains combats en rase campagne de 1914 , ce qui devient là du "grandissement épique" ,selon l'expression employée en  littérature .
         J'avais rappelé dans les posts sur le "Blûcher" que ,dans l'enthousiasme des victoires de 1814-15 sur la France  , aucune autorité n'avait relevé les 2 défauts majeurs de cette arme , à savoir l'impossibilité de s'en servir dans une escrime basée sur l'estoc et la protection quasi nulle de la main du cavalier , alors même que des escadrons entiers s"étaient rééquipés sur le champ de bataille de sabres français à monture "à la chasseur" .
         La Prusse connut après Waterloo une période de paix de 33 ans , peu propice à l'évolution de l'armement mais la question restait débattue au sein des corps de troupe ,ne serait ce que parce qu ' au moins un régiment ,le 2ème Dragon ,avait conservé réglementairement des sabres français de cavalerie légère M An XI de chasseurs pris en 1815 et qui comportaient eux une garde enveloppante pour la main de leur porteur .
         A partir de 1842 , on mit donc en test dans plusieurs unités un sabre d'essai destiné à remplacer le "Blûcher" . Cette démarche conduisit à tester 2 prototypes :

                Le premier consistait à reproduire le Blücher dans ses grandes lignes mais en l'allégeant ,surtout au niveau de la lame et du fourreau . Mais ce sabre conservait sa garde à une seule branche qui ne protégeait toujours pas la main . Une fois le choix du KS 52 pour la cavalerie entériné , ce premier modéle fut adopté sous l'appellation Art Säbel 1848 ou " long sabre d'artillerie pour succéder au Blücher pour les servants montés des unités d'artillerie.

                  Les essais de remplacement du Blücher Sâbel 1811 Art_s_11
       
    C'est avec cette arme que combattirent les artilleurs prussiens en 1870 , puis après modifications ,en 1914 ( voir mon post sur les sabres d'artilleurs prussiens sur le forum ) .

                 Le second , doté enfin d'une garde à 2 branches enveloppante fut mis à l'essai en 1849 dans le régiment des hussards de la Garde après les combats de la Guerre des Duchés contre les Danois où les cavaliers prussiens ,toujours porteurs du Blûcher , s'étaient à nouveau plaints de blessures invalidantes reçues à la main droite .Ce modèle fut ensuite amélioré dans ce régiment sous la supervision du Prince Friedrich Carl de Prusse qui y était Rittmeister. Les quelques photos suivantes permettront de se faire une idée plus précise :

                                                                        Les essais de remplacement du Blücher Sâbel 1811 Saebel10


                                   Les essais de remplacement du Blücher Sâbel 1811 Gefaes10


                                   Les essais de remplacement du Blücher Sâbel 1811 Gefaes12


                   2 séries furent fabriquées à Solingen l'une par Schnitzler et Kirschbaum ,l'autre par Gebrüder Weyersberg . Ces armes présentaient les dimensions suivantes :

                                               Longueur totale : 1016 mm
                                               Longueur de la lame :880 mm
                                               Largeur de la lame :33 mm
                                               Hauteur de flèche ; 65mm

                    L'adoption définitive en 1858 du KS 1852 pour les Dragons ,Hussards et Uhlans prussiens conduisit naturellement à l'abandon du sabre essayé par les hussards de la Garde .
                    La plus grande partie fut alors revendue comme surplus en Angleterre . Il est fort douteux que des exemplaires survivants aient pu participer aux conflits de 1866 et 1870.

                                         Bonne continuation à tous ,

                                                  Michel.


                  A suivre : Sa Majesté le KS 52 .

      La date/heure actuelle est Ven 14 Aoû - 19:56